Le 3 juin dernier, le Centre des monuments nationaux a inauguré l'installation de l'artiste JR, « Au Panthéon ! ». Elle est composée de trois parties réparties sur le dôme de l'édifice, mais aussi à l’intérieur, sous la coupole et sur le sol. «Au Panthéon !» réunit 4160 portraits s’étendant sur plus de 3000 m2.


La restauration du Panthéon est l’un des plus grands chantiers en Europe. La tranche de travaux actuellement en cours a pour objectif la consolidation du dôme et sa restauration intégrale. Un échafaudage autoporté monumental, véritable prouesse technique, a été édifié autour du dôme pour une durée de deux ans.

En octobre dernier, le Président du Centre des monuments nationaux, Philippe Bélaval, a remis au Président de la République un rapport sur le rôle du Panthéon dans la promotion des valeurs de la République. Intitulé Pour faire entrer le peuple au Panthéon, ce rapport contient des propositions visant à améliorer l'attractivité du monument, à donner envie aux Français de se le réapproprier. Pour donner corps à ces orientations validées par les pouvoirs publics, le CMN a fait le choix de confier à un artiste contemporain le soin de réaliser une œuvre représentative de cette démarche. Pour la première fois, les bâches de chantier d’un monument national deviennent le support d’une création artistique contemporaine.

Reconnu pour ses interventions participatives à fort contenu symbolique, JR a paru incarner de manière éclatante la dimension humaniste et universelle du Panthéon. Selon le concept créé par l’artiste pour son projet lNSIDE OUT, des portraits individuels ont été collectés dans le monde entier grâce à un site internet spécifique. En France, les portraits ont également été recueillis dans 9 monuments nationaux grâce à l’itinérance du camion photographique de JR.

Le dôme, la coupole et le sol du Panthéon sont ainsi recouverts aujourd’hui de l’installation de JR. L’œuvre extérieure est présentée pendant toute la durée des travaux sur les parties supérieures du Panthéon tandis que les installations intérieures seront présentées jusqu’au lendemain de la «Nuit blanche», le 5 octobre 20l4.






Vues du chantier, depuis la rue Soufflot et à l'intérieur de l'échafaudage.
Photos Didier Plowy - Centre des Monuments Nationaux


JR

JR possède la plus grande galerie d’art au monde. Grâce à la technique du collage photographique, il expose librement sur les murs du monde entier, attirant ainsi l’attention de ceux qui ne fréquentent pas les musées habituellement. Son travail mêle l’art et l’action, traite d’engagement, de liberté, d’identité et de limite.

Après avoir trouvé un appareil photo dans le métro parisien en 2001, il parcourt l’Europe à la rencontre de ceux qui s’expriment sur les murs et les façades qui structurent les villes. Observant les gens qu’il rencontre et écoutant leur message, il colle leurs portraits dans les rues, les sous-sols et les toits de Paris. En 2011, JR reçoit le Ted Prize qui lui offre la possibilité de formuler «un souhait pour changer le monde». Il crée «Inside Out».

«Inside Out» est un projet d’art participatif international qui permet aux personnes du monde entier de recevoir leur portrait puis de le coller pour soutenir une idée, un projet, une action, et d’ainsi partager cette expérience. Depuis mars 2011, plus de 195 000 portraits ont été envoyés à travers le monde, dans plus de 100 pays.

Ces actions sont documentées, archivées et visibles sur le site insideoutproject.net Partie intégrante d’«Inside Out», les camions photographiques apportent les imprimantes et le projet dans la rue, permettant à tout le monde de participer instantanément et gratuitement. Des dizaines de milliers de portraits ont ainsi été imprimés dans ces photomatons itinérants à travers le monde, dans des endroits comme le Centre Pompidou à Paris, les Rencontres de la Photographie à Arles, certaines villes en Israël et en Palestine, à l’Emirati Expressions d’Abu Dhabi, à la Galerie Perrotin de Paris, à Times Square à New-York, à Amsterdam et à Londres.




www.au-pantheon.fr

 

Visite de l’installation
« Au Panthéon ! »


Dès l’entrée, on est frappé par le silence des visiteurs, ceux-ci étant (du moins ce jour-là) pour la plupart des touristes, venus pour visiter un monument historique et non une œuvre contemporaine. La confrontation avec tous ces visages, qu’ils avaient bien sûr déjà aperçus sur la coupole extérieure, mais de loin, les laisse d’abord stupéfaits. Ils hésitent ensuite à marcher sur les visages recouvrant le sol, puis s’y décident mais précautionneusement, avec un respect teinté d’amusement. Il est vrai que l’impression est saisissante : des milliers de regards braqués sur vous, de visages venus du monde entier, peu de sourires mais une grande intensité.

En haut : Quelques uns des 4160 portraits qui recouvrent le sol, la coupole et l'extérieur du Panthéon. © JR-ART.NET