né à Paris
le 10 juillet 1928
décédé le 4 octobre 1999

Bernard BUFFET
(1928-1999)

Section I : PEINTURE
Fauteuil VII
Peintre et illustrateur

honneur-pt.gif (752 octets) Officier de la
Légion d'Honneur
arts-et-lettres-pt.gif (797 octets) Officier  des
Arts et Lettres

Elu membre de l'Académie des Beaux-Arts,
le 13 mars 1974, au fauteuil de Paul JOUVE.


Epée et
symbolisme



Sumo Shikiri


N.M. au homard


Dessin


Timbre


La Mort

Biographie

En 1944, Bernard Buffet entre à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts dans l'atelier de Narbonne. Après deux années d’études, il décide de travailler seul. En 1948, avec Bernard Lorjou, il est, à 20 ans, lauréat du Prix de la Critique. En 1955, il obtient la première place au référendum organisé par "Connaissance des Arts" afin de désigner les dix meilleurs peintres de l’après-guerre. Depuis 1947, Bernard Buffet expose chaque année à Paris.

Cet artiste au graphisme percutant, acéré, nerveux, aborde les thèmes les plus variés, inspirés de la culture occidentale comme de la culture orientale : le Christ, Jeanne d’Arc, la tauromachie, Venise, mais aussi le Japon…

De très nombreuses rétrospectives lui ont été consacrées tant en France qu’à l’étranger ; en outre, les galeries d’Art moderne du Vatican exposent en permanence les scènes de la Vie du Christ à la chapelle du Château de l’Arc. En 1973, un Musée Bernard Buffet fut créé à Surugadaira, au Japon.

Outre son œuvre de peintre, Bernard Buffet, en qualité de graveur, a illustré de nombreux ouvrages : Lautréamont, Giono, Cocteau, Baudelaire, Sagan… Il réalise également des décors pour le théâtre et la chorégraphie (ballets de Serge Lifar et de Roland Petit).

En 1978, en hommage à cet artiste mondialement connu, l’Administration des Postes émit un timbre, L’Institut et le Pont des Arts, d’après une maquette dessinée par Bernard Buffet.

retour-2.gif (1132 octets)