né à Thonon-les-Bains
(Haute-Savoie)
le 28 juin 1907

Maurice NOVARINA
(1907-2002)
Section III : ARCHITECTURE
Fauteuil III
Architecte

honneur-pt.gif (752 octets) Commandeur  de la Légion d'Honneur
merite-pt.gif (794 octets) Officier de l'Ordre National du Mérite
arts-et-lettres-pt.gif (797 octets) Officier  des
Arts et Lettres

Élu membre de l’Académie des Beaux-Arts,
le 6 juin 1979, au fauteuil d’Albert LAPRADE


Epée et
symbolisme


Centre de Télévision de Riyadh


Eglise d'Assy


Dessin de Novarina

Biographie

Ancien élève de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts, ingénieur des travaux publics et architecte diplômé, Maurice Novarina débute dans la " carrière ", en 1933, en qualité d’Urbaniste. Architecte en chef des Bâtiments civils et Palais nationaux, il enseigne à l’Ecole Spéciale d’Architecture ainsi qu’à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts.

Outre la pédagogie et la conservation des monuments, Maurice Novarina se consacre à des réalisations architecturales qui touchent essentiellement la société civile :
- plans d’urbanisme pour Annecy, Besançon, Corbeil-Essonnes, Dole, Saint-Quentin-en-Yvelines, Villefranche-sur-Saône.
- bâtiments administratifs tels le Palais de Justice d’Annecy, l’Hôtel de Ville de Grenoble et, à l’étranger, le Centre de Télévision de Riyad.
- édifices culturels et de loisirs : Centre Bonlieu (Annecy), Pavillon de la Musique (Evian), Théâtre de Pont-Audemer, Maison de la Culture (Thonon).
- hôtels à Paris, en Savoie, au Qatar.
- bâtiments scolaires et universitaires à Albertville, Créteil, Evreux, Moutiers, Thonon.
- hôpitaux de Draveil, Lagny, Thonon.

Il faut ajouter à cela des immeubles résidentiels, des maisons particulières, mais surtout de superbes édifices religieux dont l’église d’Assy est un merveilleux exemple de complémentarité entre architecture et " arts plastiques ".

retour-2.gif (1132 octets)