-->


Né en 1945

Jacques ROUGERIE

Section III : ARCHITECTURE

Fauteuil I


Architecte

Élu membre de la section d’Architecture,
le 25 juin 2008, au fauteuil d’André WOGENSCKY

Chevalier de la Légion d'Honneur

Officier
des Arts et Lettres


Oceanopolis II
Brest– France


Pavillon de la mer
Kobé – Japon


Nausicaa II
Boulogne sur Mer - France


Seaorbiter
Zone océanique

Biographie  

Architecte visionnaire né en 1945, Jacques Rougerie a vécu jusqu’à 11 ans en Côte d’Ivoire.
Il entre à l’Ecole des Beaux-Arts en 1964 dans l’ancien atelier Auguste Perret dirigé par André Remondet et Paul Maymont. Passionné par l’aventure de Cousteau et les premières maisons sous-marines, il entreprend un cycle d’études à l’Institut Océanographique de Paris en 1970 en même temps qu’il intègre l’Université d’Urbanisme de Vincennes ainsi que l’Ecole des Arts et Métiers sous la direction de Jean Prouvé. Menant de front ses deux passions, il parcourt le monde sur les traces des peuples de la mer pour en étudier les traditions ethnosociologiques visite les pays les plus avancés dans les technologies offshore.
Architecte DPLG en 1972, il se consacre à ses débuts à l'élaboration de projets spécifiquement marins. Il crée le Centre d'architecture de la mer et de l'espace en 1974 avant de fonder l'agence Jacques Rougerie Architectes associés. Jacques Rougerie consacre beaucoup de temps à ses activités d’enseignement en France et à l’étranger.
Prix de l’Union internationale des architectes en 1981, il est officier de l’Ordre du mérite maritime.

Parmi les réalisations les plus originales de Jacques Rougerie, citons les maisons sousmarines Galathée (1977), Hippocampe (1981) et bientôt Seaspace (prévue pour 2010), maisons rêvées, conçues et expérimentées par l’architecte lui même. 2012 verra la réalisation de l’un de ses projets phares, le vaisseau dérivant Sea orbiter, qui représente l’aboutissement d’années de recherches d’une architecture soucieuse de développement durable. A noter aussi : le Pavillon de la mer à Kobé (1981), le Centre national de la Mer Nausicaa I et II à Boulogne sur Mer (1990-2000), Océanopolis I et II à Brest (1991 - 2000).
En cours, le Musée d’Archéologie sous la mer dans la baie d’Alexandrie (réalisation 2013), le Centre de la Mer des Caraïbes (réalisation 2014).
Digne descendant du capitaine Nemo et de son créateur Jules Verne, Jacques Rougerie reste avant tout un passionné de l’aventure humaine. Inspiré depuis toujours par l’imaginaire du grand écrivain auprès de qui il puise sa ferveur et sa foi en l’avenir, il en a adopté la maxime : « Tout ce qu’un homme peut imaginer, d’autres hommes sont capables de le réaliser ».

Le 23 février 2010, Jacques Rougerie a été le premier académicien à effectuer un vol parabolique en compagnie de l'astronaute Jean-François Clervoy.

image

En 2011, il a reçu le Premier Grand Prix International de l'Académie d'Architecture pour son Musée d'Archéologie sous-marin d'Alexandrie.

Le communiqué

Le discours de Roger Taillibert

Le discours de Jacques Rougerie

Le diaporama

retour-2.gif (1132 octets)