né à Lasalle (Gard)
le 25 mars 1922

Jean-Marie GRANIER

Section IV : GRAVURE

Fauteuil III


Graveur et illustrateur (1922-2007)


Chevalier de la
Légion d'Honneur
merite-pt.gif (794 octets) Chevalier de l'Ordre National du Mérite
arts-et-lettres-pt.gif (797 octets) Chevalier  des
Arts et Lettres
palmes-pt.gif (737 octets) Chevalier
des Palmes Académiques


Élu membre de l’Académie des Beaux-Arts,
le 27 février 1991, au fauteuil de Roger VIEILLARD

Pensionnaire de la Casa de Velazquez (1950-1952)
Président de l’Académie des Beaux-Arts en 1994 et 1999.


Epée et symbolisme



La cuadrilla


Pluies et soleils


Dominique


Le Pot de Saint-Aman

Biographie

Né de parents ferblantiers établis dans les Cévennes depuis plusieurs générations, Jean-Marie Granier fréquente l’Ecole des Beaux-Arts de Nîmes avant de rejoindre les ateliers de Cami et Galanis à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris (1946-1950).

Il suit à nouveau le même parcours en tant que professeur, puisqu’après avoir enseigné le dessin à Nîmes de 1959 à 1976, il devient chef d’atelier de gravure à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de 1976 à 1987.

La première de ses expositions personnelles a lieu dans la galerie nîmoise de Marcel Gueidan en 1947. En 1972, Danièle Crégut édite un premier album de 11 burins, Camargue suite I, avec un texte liminaire d'Henry Bosco, et organise une exposition à Nîmes autour de ces 11 burins. En 1982, elle édite Orbes un poème de Jean Laude pour 6 pointes sèches de Jean-Marie Granier. En 1984, Victor Lassalle organise, au musée des beaux-arts de Nîmes, une rétrospective de l’œuvre gravé dont le catalogue n’inventorie pas moins de 3.000 numéros. Dix ans plus tard, le musée du Colombier à Alès présente les estampes gravées entre 1984 et 1994. En 1995, les œuvres récentes de la série des Labyrinthes sont exposées au château de Vogüé.

Jean-Marie Granier, qui partage son temps entre Paris et les Cévennes où il a son atelier, a endossé de nombreuses responsabilités :: de 1987 à 1989, il est Chargé de mission auprès du Musée des Beaux-Arts de Nîmes ; il est aussi Sociétaire de la société de gravure Le Trait, Membre de la Jeune Gravure contemporaine, Membre du comité du Salon Réalités nouvelles, Membre du comité national de L'Estampe, Administrateur de la Fondation Château de Lourmarin-Laurent Vibert (Vaucluse), ainsi que Membre de la Real Academia de San Fernando (Madrid).
I l est, par ailleurs, depuis avril 2000, directeur de la Fondation Marmottan (Musée Marmottan-Monet à Paris)..

 

Principales oeuvres : 2 700 gravures, eaux-fortes, pointes-sèches, burins, parmi lesquels :

- 1946. Suite des rues.
- 1947. Suite des coqs. Suite de Vanves.
- 1947- 1959. Suite la femme de l'adjudant.
- 1948-1949. Suite pour les quatre éléments d'André Chamson.
- 1949-1950. Suite des natures mortes.
- 1951. Tauromachie I, II, III.
- 1952. Tauromachie IV. Suite Espana, Nerja, la Alberca.
- 1954. Suite des petits nus I. Petite suite cévenole I et II.
- 1954-1956. Suite du Luberon.
- 1955-1956. Suite du Fageas.
- 1956. Suite des petits nus II.
- 1959. Suite un oiseau au bec fin.
- 1959-1960. Suite des carrières de Beaucaire.
- 1960-1961. Bestiaire des mantes, abeilles...
- 1960-1961. Suite Cherchez le chasseur.
- 1962. Suite du rabas.
- 1962-1963. Suite du lézard.
- 1962-1963. Suite des coquillages.
- 1964-1965. Suite des bouquets secs.
- 1965-1966. Suite Coquillage à la douzaine.
- 1966. Suite Garrigues I.
- 1967-1983. Suites des nus I à XX
- 1970. Suite de l'oiseau mort I et II.
- 1970-1971. Reflets dans l'eau du bassin de La Borie I et II.
- 1970-1972. Camargue.
- 1971-1972. Camargue Suite I.
- 1972-1973. Signes et marques I et II.
- 1974-1975. Écritures topologiques I et II. Images de la garrigue I (pierres et murs). Cévennes.
- 1976. Topologie du labyrinthe.
- 1976-1978. Figures.
- 1977. Signes et marques III, IV, V, VI.
- 1977-1978. Éléments I à V. Courbes I à IV.
- 1978. Eros I, II, III.
- 1978-1979. Camargue III à VII.
- 1980. Suite collines I et II.
- 1982-1983. Garrigues II.
- 1984. Suite Paysages lunaires. Souvenirs de Venise I à IV.
- 1985. Espagne. Carnets.
- 1986-1990. Gravures de circonstances.
- 1986-1993. Suite des nus.
- 1987-1988. Venise I et II.
- 1988. Triptyque.
- 1988-1994. Grands Labyrinthes. Suite à Topologie du Labyrinthe.
- 1991. Un arbre dans le vent I et II.
- 1993. Inscriptions III.

Principaux ouvrages illustrés :

- 1950. Trésor de la poésie française, 1er livret, de Georges Bouquet et Pierre Ménanteau.
- 1952. Trésor de la poésie française, 2ème livret.
- 1953. Florilège poétique de Louisa Paulin.
- 1954. Aubenas et le Val d'Ardèche de Louis Pize et Jean Charay. Une ténébreuse affaire de Balzac. Climats d'André Maurois.
- 1955. La maison du peuple de Louis Guilloux. Austerlitz d'Albert Ponod. Bir Hakeim de Jean Mathias.
- 1956. Le petit sou du samedi de Pierre Ménanteau. Herbier de l'Ubac et de l'Adret, texte de Pierre Ménanteau.
- 1957. Ce que l'alouette m'a dit de Pierre Ménanteau. Florilège poétique de René Guy Cadou. Trésor des rondes et des berceuses de Georges Bouquet et Pierre Ménanteau.
- 1959. Florilège poétique de Pierre Ménanteau. Le petit cochon de pain d'épice de Léopold Chauveau. Le nom difficile de Luda.
- 1966. La contrainte de Léon Safran.
- 1967. La barrière entrouverte de Georges Bouquet.
- 1971. A l'école du Buisson de Pierre Ménanteau.
- 1972. Nus d'Henry Bonnier. Camargue d'Henri Bosco.
- 1978. Orbes, texte de Jean Laude.
- 1982. A notre insu de Jean Grosjean.
- 1994. Triptyque de Jean Grosjean.

Principales collections publiques :

Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale.
Musée des Beaux-Arts de Nîmes.

Biographie et bibliographie :

- Jean Marie Granier, graveur, par R. Gérard, in - Le Courrier Graphique, n°92, avril 1957.
- Préface à l'exposition vingt burins sur le thème des Cévennes, par J. Carrière, Galerie D. Crégut, Nîmes, 1975.
- Préface au catalogue de l'exposition Gravures et dessins, par J. Charay, Nîmes, 1976.
- Préface au catalogue de l'exposition Dessins, pointes sèches et burins, par J.L. Vidal, Nîmes, 1978.
- Jean Marie Granier, par F. Woimant, in Les nouvelles de l'Estampe, n°54, Paris, 1980.
- Jean-Marie Granier, l'Oeuvre gravé tauromachique 1950-1952, par B. Bénassar, D. Crégut, M. Duport, P. Dupuy, J.L. Vidal, Nîmes, 1981.
- Jean Marie, Oeuvre gravé, par D. Grégut, thèse de illème cycle, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, Paris, 1981.
- Jean Marie Granier, par D. Grégut, catalogue de l'exposition, Musée d'Art et d'Histoire de la ville de Nîmes, 1984.
- Le Retour de Stevenson dans les Cévennes, De la montagne à l'Homme, par B. Bénassar, Toulouse, 1979.
- Érotisme et techniques de la gravure dans l'estampe contemporaine, par F. Mouton Pincemaille, maîtrise d'Enseignement des Arts Plastiques, Paris I, 1978.

Discours prononcé par M. Jean Cardot lors de la séance publique de réception de M. Jean-Marie Granier, le mercredi 25 mars 1992.

Discours prononcé par M. Jean-Marie Granier en hommage à M. Roger Vieillard lors de la séance publique du mercredi 25 mars 1992.

 

retour-2.gif (1132 octets)