1921-2008

Pierre DEHAYE

Section VI : Membres Libres

Haut Fonctionnaire

honneur-pt.gif (752 octets) Officier  de la Légion d'Honneur
merite-pt.gif (794 octets) Chevalier de l'Ordre National du Mérite
arts-et-lettres-pt.gif (797 octets) Officier dans l'Ordre des Palmes Académiques
Commandeur dans l'Ordre des
Arts et Lettres

Elu membre de l'Académie des Beaux-Arts,
le 12 février 1975, au fauteuil de Louis Hautecoeur.


Epée et symbolisme

Biographie


Haut fonctionnaire, Pierre Dehaye a effectué toute sa carrière dans l’administration, avant de se consacrer à sa passion pour les arts. En une quinzaine d'années, il devient successivement au Ministère des Finances rédacteur, administrateur civil, sous-Directeur, Directeur-adjoint et Directeur de l'hôtel de la Monnaie en l962. Il est notamment amené à exercer les fonctions de Directeur-adjoint du cabinet d’Edgar Faure, (1958) et de Directeur du cabinet de Valéry Giscard d'Estaing (1962), Ministres des Finances.

Directeur de l'Hôtel de la Monnaie de 1962 à 1984, Pierre Dehaye contribue à maintenir le prestige de cette maison non seulement quai Conti mais également à Pessac. De 1972 à 1974, il devient le Président de la Conférence Internationale des Directeurs de la Monnaie.

En 1975, il est élu membre de l’Académie des Beaux-Arts. Membre associé honoris causa de la Corporation des Orfèvres de Londres (the Worshipful Goldsmith's Company) la même année, il devient Président, puis Président d'honneur du conseil d'administration de la Société d’encouragement aux métiers d’art (1976-1981). Membre du conseil artistique de la Casa de Velasquez en 1976, il exerce cette fonction jusqu’en 1981.

Bibliographie

Les Difficultés des métiers d’art (rapport au Président de la République, 1976),
Naître est une longue patience
(notes et maximes, 1979) Parabole (poèmes, 1980)
Un même mystère (notes et maximes, 1985)
André Jacquemin, graveur, l'homme et l'oeuvre (1986)
Arnaud d'Hauterives, le bonheur de peindre ses rêves (1988) Jalons (poèmes, 1993)
L'Art : armes des âmes (essais 1994).

retour-2.gif (1132 octets)