né le 13 décembre 1923
à Barcelone (Espagne)
Décédé le 6 février 2012 à Barcelone

Antoni
TAPIES

ASSOCIES ETRANGERS
Fauteuil I

peintre

 

Commandeur des Arts et des Lettres


Élu membre de l’Académie des Beaux-Arts,
le 15 juin 1994, au fauteuil de Witold Lutoslawski.



Epée



 

 

 

Biographie


Antoni Tapies est né à Barcelone en 1923. Adolescent de santé fragile, il commence à dessiner et peindre très tôt. Il fit des études de droit et de commerce à l'Université de Droit (1944-1946) de Barcelone et suit des cours de dessin à l'Académie Valls. De ces années il restera marqué par la guerre civile et ses atrocités. En 1946 il réalise ses premières œuvres abstraites: collage à partir de journaux, de ficelles, de papier et d'aluminium. 1948: Il fonde la revue Dau Al Set avec Ponç, Tharrats et Cuixart, il rencontre Joan Miro dont l'influence le fait entrer dans une période surréaliste. La même année il participe au Salon d'Automne de Barcelone. En 1950, sa première exposition personnelle à lieu à la Galeries Laietanes de Barcelone, tandis qu'il obtient une bourse de séjour pour la France. L'année suivante, à Paris, il rencontre Braque, Picasso, découvre l'art informel avec Dubuffet et Fautrier, ainsi que les écrits de Michel Tapié. En 1952, il participe à la Biennale de Vanise et l'année suivante ses oeuvres sont présentées à la Gallery Martha Jackson de New York. A partir de 1954, il revient à ses recherches de matière, mêlant huile, marbre pulvérisé, pigments en poudre ou latex, altérés par des signes informels, grattés dans la couche picturale. Sa peinture comme sa sculpture, acquièrent une renommées internationale et ses œuvres sont exposées dans tous les grands musées dès 1955 année où il expose à Paris, à la galerie Stadler. En 1973 une rétrospective est organisée au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris et en 1988 une rétrospective itinérante aux États-Unis. En 1981 il réalisa ses premières céramiques avec le céramiste allemand Hans Spinner. En 1984 est créée à Barcelone, la Fondation Antoni Tàpies. En 1992 il participe à l'Exposition universelle de Séville, au Pavillon Catalan.

Prix et distinctions :

- 1951. Prix de l'Academia Breve, Barcelone.
- 1953. Prix de la Biennale de Sao Paulo (Brésil).
- 1955. Prix Premio de la Republica de Colombia à la IIIème Biennale hispano-américaine de Barcelone.
- 1958. Prix de l'UNESCO. Premier Prix du Carnegie Institute (Pittsburgh, États-Unis).
- 1960. Prix des Affaires Étrangères à la Biennale Internationale des Arts Graphiques de Tokyo.
- 1964. Prix de la Fondation Guggenheim, New York.
- 1966. Grand Prix du Président de la République, Biennale de Menton (Alpes-Maritimes).
- 1979. Membre d'honneur de l'Académie des Beaux-Arts de Berlin.
- 1981. Médaille d'or des Arts, remise par le Roi Juan Carlos. Docteur honoris causa du Royal Collège of Art, Londres.
- 1983. Médaille d'or du Gouvernement catalan.
- 1985. Prix National de la Peinture, décerné par le Gouvernement Français.
- 1988. Docteur de l'Université de Barcelone.
- 1989. Nommé membre honoraire de la Kunstlerhaus de Vienne (Autriche).
- 1990. Prix Praemium Imperiale à Tokyo . Docteur honoris causa de l'Université de Glasgow (Grande Bretagne).
- 1992. Nommé membre honoraire de la Royal Academy of Arts, Londres, et de l'Academy of Arts and Sciences de Cambridge (États-Unis). Médaille d'or de la Ville de Barcelone.

Principales œuvres :

- 1946. Collage au papier d'argent.
- 1946. Boîte aux ficelles.
- 1946. Figure de papier journal et fils.
- 1946-1947. Croix de papier journal.
- 1947. illustrations de Lull, publié en 1985.
- 1954. Blanc et taches rouges.
- 1956. L'Assiette cassée, Hommage à Gaudi n° IX.
- 1956. Rideau de fer au violon.
- 1956. Terre et peinture.
- 1957. Porte rouge.
- 1959. Blanc craquelé sur marron.
- 1960. Boîte en carton dépliée.
- 1961. Toile collée.
- 1962. Peinture sur chassis.
- 1962. Linge gris.
- 1963. Toile blanche au carton cousu.
- 1965. Traces de pas sur fond blanc.
- 1966. Nu.
- 1967. Chapeau renversé.
- 1968. En forme de jambe. Deux couvertures remplies de paille.
- 1970. Chaise recouverte. Pile d'assiettes.
- 1971. Grand drap noué aux détritus.
- 1973. Serviettes pliées.
- 1973-1974. Série des Assassins.
- 1974. L'espoir du condamné à mort.
- 1981. Premières céramiques.
- 1981. Hommage à Picasso XIV.
- 1981-1983. Monument en hommage à Picasso, Barcelone.
- 1982. A couché.
- 1984. Diptyque de vernis.
-1988. Crâne, terre chamottée.
- 1991. Pied.
- 1992. Céramiques murales du Pavillon Catalan et du pavillon du Comité International Olympique, Exposition universelle de Séville.

Principales collections publiques :

Espagne:
- Fondation Antoni Tàpies (Barcelone),
- Fondation Juan March (Madrid),
- Musée national, Centre d'Art Reine Sophie (Ibid.),
- Fondation Pedraza (Ségovie).

États-Unis:
-Museum of Contemporary Art (Los Angeles),
- Allbright-Knox Art Gallery (Buffalo, New York),
- Hirshhorn Museum and Sculpture Garden (Washington).

Autres:
-Stedeljik Museum (Amsterdam),
- Waddington Galleries (Londres),
- museum Ludwig (Cologne).

Principales publications :

- 1978. L'art contre l'esthétique, Paris.
- 1981. Mémoires. Fragments pour une autobiographie.
- 1982. Tàpies, réplique, en coll. avec J. Davie, Paris.
- 1985. Per un art modern i progressista, Barcelone.
-
1987. Tàpies, peintures, sculptures, Paris.
- 1989. La réalité comme art.
- 1994. La pratique de l'art.

Biographie et bibliographie :

- Tàpies, Galerie Maeght, 1970.
- Tàpies, témoin du silence, par A. Cirici, Barcelone, 1972.
- Antoni Tàpies, Rétrospective 1946. 1973, Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, 1973.
- Tàpies: l'Oeuvre gravée 1947-1972, par M. Galfetti, Saint-Gall (Suisse), 1974.
- Tàpies (s. n), Paris, 1975.
- Antoni Tàpies et l'esprit catalan, par P. Gionferrer, Paris, 1976.
- Antoni Tàpies, par J. Teixidor, Barcelone, 1976.
- Tàpies, par R. Penrose, Paris, 1978.
- Tàpies, par J. Cortazan, 1979.
- Tàpies, 1982.
- Tàpies, par J. Frémon, 1983.
- Tàpies, par G. Lascault, Paris, 1984.
- Antoni Tàpies, par V. Combalia Dexens, Paris, 1984.
- Tàpies, peinture 1965-1980, par B. Lamarche-Vadel, 1985.
- Tàpies et la nouvelle culture, par L. Permanyer, 1986.
- Tàpies, sculptures (s.n.), Paris-New York, 1986.
- Conversation avec Antoni Tàpies, par B. Catoir, 1988.
- Tàpies, peinture, par pref.G. Raillard, Paris - New York, 1988.
- Tàpies: Barnias, Fondation Antoni Tàpies, Barcelone, 1989.
- Tàpies, par V. Courbalia, Concha Lomba, Galerie Sarpe, Madrid, 1990.
- Tàpies, par J. Yan, G. Rai1lard, 1990.
- Antoni Tàpies print, par O. Wye, New York, 1991.
- Tàpies, Oeuvre gravée, M. Butor, J. M. Baron, A. Tàpies, 1991.
- Antoni Tàpies, la substance et les accidents, par J. Frémon, Le Muy (Var), 1991.
- Tàpies, par A. Franzke, 1993.
- Tàpies, objets du temps, par G. Moure, 1994.
- Tàpies, catalogue raisonné, par A. Agusti, 3 t, 1994.
- Matière de souffle: Antoni Tàpies, par J. Dupin, Paris, 1994.
- La syllabe noire de Tàpies, par G. Raillard, Marseille, 1994.
- Antoni Tàpies, par G. Duvvetas, 1994.

retour-2.gif (1132 octets)