né le 6 mars 1926
à Survalki (Pologne)
décédé le 9 octobre 2016 à Varsovie

Andrzej
WAJDA

ASSOCIES ETRANGERS
Fauteuil VIII

cinéaste et metteur en scène

Officier de la
Légion d'Honneur


Élu membre de l’Académie des Beaux-Arts,
le 15 juin 1994, au fauteuil de Frederico Fellini.



Répétititon de "Ils ont déjà occupé la villa voisine" février 1980.

 

 

 

Biographie


Elu le 15 juin 1994, Membre Associé étranger, au fauteuil précédemment occupé par Federico Fellini, Andrzej Wajda est né le 6 mars 1926 à Suwalki en Pologne.Son père était officier de carrière. La guerre ayant éclaté lorsqu'il avait treize ans, il ne put fréquenter l'école dans des conditions normales. Très jeune, il a travaillé comme manœuvre chez un tonnelier puis chez un serrurier. A ses heures de loisir, il aidait les peintres à décorer les églises, ce qui suscita sans doute sa vocation de peintre.
A partir de 1942, il a servi dans l'armée secrète dirigée par les autorités polonaises réfugiées à Londres. La Libération venue, il complète ses études et s'inscrit à l'Académie des Beaux-Arts de Cracovie(1945) pour étudier la peinture puis à l'Ecole du cinéma de Lodz où il obtint son diplôme en 1952.

Son œuvre importante et ses qualités cinématographiques lui ont valu déjà de nombreuses et prestigieuses récompenses ou distinctions internationales : Palme d'Argent au Festival International du Film de Cannes pour Kanal (1957), Grand Prix du Festival du Film de Moscou pour La terre de la grande promesse (1975), Docteur honoris causa de l'Université de Washington (1977), Palme d'Or du Festival de Cannes pour L'Homme de fer (1981), Docteur honoris causa de l'Université de Bologne, Italie (1981), Prix Louis Delluc pour Danton (1982), Prix Félix du Cinéma Européen (1985), Prix Kyoto, Japon (1987), Docteur honoris causa de l'Université Jagiellonski de Cracovie, Pologne (1989). Prix Onassis, Athènes, Docteur honoris causa de l'Université de Lyon et de l'Université Libre de Bruxelles(1995).
Il a été également sollicité pour occuper des responsabilités importantes artistiques ou électives: metteur en scène au Théâtre Stary, Cracovie (1973), président de l'Association des cinéastes polonais (1977), Membre de Conseil auprès de Lech Walesa(1982-1989), directeur du Théâtre Powszechny, Varsovie (1989-1990), membre du Sénat polonais (1989-1991), membre d'honneur de l'Union des Artistes Polonais(1992)
«Dans toute son œuvre passe un souffle épique qui prolonge la grande tradition de la peinture d'Histoire. Hier, elle prenait en charge l'évocation des grandes heures du passé, aujourd'hui c'est le cinéma - et singulièrement celui d'Andrzej Wajda - qui semble le mieux à même d'en assurer le relais, mettant en jeu la technique moderne de l'image» a dit Jean Prodromidès dans son discours de réception.

Principales réalisations:

- 1950. Le mauvais garçon, court-métrage.
- 1951. La céramique d'llza, court-métrage.
- 1952. Quand tu dors, documentaire.
- 1955. Ide de Slonga, documentaire.
- 1956-1957. Kanal.
- 1958. Cendre et diamant.
- 1959. Lotna.
- 1960. Les innocents charmeurs.
- 1961. Samson.
- 1961. Une Lady Macbeth sibérienne.
- 1963-1965. Les Cendres.
- 1968. Tout est à vendre.
- 1969. Chasse aux mouches.
- 1970. Le bois de bouleaux.
- 1970. Paysage après la bataille.
- 1973. Les noces.
- 1975. La terre de la grande promesse.
- 1976. L'homme de marbre.
- 1976. La ligne d'ombre.
- 1978. Sans anesthésie.
- 1978. Les demoiselles de Wilko.
- 1979. Le chef d'orchestre.
- 1981. L'homme de fer.
- 1982. Danton.
- 1990. Korczak..
- 1995. La Semaine sainte.

Principale publication:

- 1986. Un cinéma nommé désir (Paris).

Biographie et bibliographie:

- Andrzej Wajda: entretien avec J. R. Rebierre, in Cinéma 60, Paris.
- " Wajda ou le combat contre les montres", par J. Belmans, in Cahiers J. E. B., Bruxelles, 1963.
- Andrzej Wajda, par M. Esteve, Paris, 1968.
- Wajda: entretien avec J. L. Douin, Paris, 1981.
- " Le jeune cinéma polonais", in Cahiers du cinéma n °80-82, Paris.
- " Andrzej Wajda", par H. Trinon, in coll. Cinéma d'aujourd'hui, Paris.
- Encyclopédie du cinéma, par R. Boussinot, t. II., Paris, 1980-1986.
- Dictionnaire du cinéma, par J. Tulard, Paris, 1984.

 

retour-2.gif (1132 octets)